Nos films irlandais préférés

Patrick vit à Rostrenen, en Centre Bretagne, mais est originaire de Dublin. Durant le confinement nous vous avons concocté une petite sélection de films irlandais parmi nos préférés: cliquez ici pour les regarder (les sous-titres en français sont disponibles pour chaque films, il s’agit des fichiers qui terminent en “srt”, il faut faire glisser le fichier dans votre lecteur de film sur votre ordinateur, par exemple VLC).

Top films irlandais

Films historiques

« Le vent se lève »
« The Wind that Shakes the Barley »

Film de Ken Loach (2006)

Irlande, 1920. Des paysans s’unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d’indépendance du peuple irlandais.
Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans le dangereux combat pour la liberté…

« The Renegade »
« Black ’47 »

Film de Lance Daly (2019)

Irlande, hiver 1847. Après avoir combattu dans le monde entier pour l’armée anglaise, le ranger Feeney retrouve enfin son pays natal. Il découvre une terre de désolation, ravagée par la famine et la maladie. Ceux qui ont réussi à survivre sont chassés de leurs foyers par les percepteurs anglais, et condamnés à errer sur les routes. Lorsqu’il découvre que, pris à la gorge, les derniers membres de sa famille ont été exécutés pour vol de nourriture, il décide de se faire justice.

« ’71 »

Film de Yann Demange (2014)
(N.b. : le film se passe en Irlande du Nord, mais c’est en fait un film britannique)

Belfast, 1971.
Tandis que le conflit dégénère en guerre civile, Gary, jeune recrue anglaise, est envoyé sur le front.
La ville est dans une situation confuse, divisée entre protestants et catholiques.
Lors d’une patrouille dans un quartier en résistance, son unité est prise en embuscade. Gary se retrouve seul, pris au piège en territoire ennemi.
Il va devoir se battre jusqu’au bout pour essayer de revenir sain et sauf à sa base.

Films musicaux (plus légers!)

« Good vibrations »
à partir d’une histoire vraie

Film de Glenn Leyburn et Lisa Barros D’Sa (2012)

Biopic du légendaire musicien, Terri Hooley. Originaire de Belfast, il a fondé le label Good Vibrations qui a révélé des groupes comme The Undertones, The Moondogs, The Shapes ou encore The Outcasts.

« The Commitments »

Film d’Alan Parker (1991)

Splendeur et misères d’un groupe de soul music de Dublin, les Commitments, formé par Jimmy Rabitte. C’est au moment où leur musique devient parfaite que leur groupe éclate.

« Sing street »

Film de John Carney (2016)

Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7, vibrent dans les écouteurs des walkmans et le rendez-vous hebdomadaire devant « Top of the Pops » est incontournable.

Conor, lycéen, se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent et de professeurs exigeants qui lui font rapidement comprendre qu’en tant que petit nouveau, il va devoir filer doux. Afin de s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connait rien ni personne, à part les vinyles de sa chambre d’adolescent. Afin de la conquérir, il lui propose de jouer dans son futur clip.

« Once »

Film de John Carney (2007)

Dans les rues de Dublin, deux âmes seules se rencontrent autour de leur passion, la musique… Il sort d’une rupture douloureuse. Elle est mariée à un homme qu’elle n’aime plus. Dans un monde idéal, ils seraient fait l’un pour l’autre. Ensemble, ils vont accomplir leur rêve de musique.

Histoire « à tiroirs » (policier)

« Intermissions »

Film de John Crowley (2003)
Des acteurs renommés maintenant, tel Colin Farrell, qui ne l’était pas forcément au moment de la sortie du film.

A Dublin, Lehill, un petit malfrat solitaire, prévoit de monter un dernier coup avant de raccrocher, tandis que Jerry Lynch, un détective hargneux, décide de faire cavalier seul dans les bas quartiers de la ville.

Film d’horreur rigolo

« Grabbers »

Film de Jon Wright (2013)

Quelque chose d’effrayant s’est produit sur les côtes d’Erin Island, un calme petit village irlandais. Des pêcheurs ont mystérieusement disparu, des baleines mutilées se sont échouées sur la plage. Seul un pêcheur continuellement ivre a échappé au danger. Les villageois vont en déduire que la seule façon de survivre, c’est de boire et d’être vraiment saoul.

En connaissez-vous d’autres que nous pourrions ajouter à cette liste?
Envoyez-nous vos suggestions!

Share: